Vous avez décidé de transformer votre passion en métier ? De démarrer une activité artisanale en tant qu’amateur ou pro ? Suivez le guide et sa torche 🙂

Je vais encore vous faire une révélation et si vous êtes attentif vous en aurez d’autres dans le corps de l’article. J’ai monté trois business dans ma vie et les deux premiers ont été ca-tas-tro-phique. Après avoir pris du recul, j’ai su analyser et comprendre les raisons de ces échecs. Des projets mal préparés du début à la fin.  Afin de vous éviter de faire les même erreurs que moi, j’ai rédigé un plan d’action à suivre pour démarrer une activité artisanale qui va cartonner dés son lancement.

Tout commence par une idée

Vous êtes débutant(e) dans la création artisanale ou alors vous avez été plongé dedans depuis votre plus jeune âge ? C’est devenu une réelle passion pour vous ? Une activité qui vous procure du plaisir et de l’évasion ? Je vous comprends parfaitement.

Vous avez surement beaucoup de talent et votre famille, vos amis, vous le disent.

Même tonton Maurice le dit : « C’est toi qui as fait ça ? C’est vraiment super ! »

Vos premiers produits ont fait sensation autour de vous et vous commencez à avoir des commandes de produits personnalisés. A ce moment très précis, on commence à se poser des questions sur le futur de votre passion: « Et si je me lançais ? Je pourrais en faire dans un premier temps une activité complémentaire puis, pourquoi pas, une activité pro à temps plein ? ».

Après un peu de réflexion et face à tant d’engouement (surtout tonton Maurice), vous décidez de franchir le cap.

C’est ainsi, que pour la majorité d’entre vous, l’histoire commence.

Sachez que vous n’êtes pas la première personne à décider de démarrer une activité artisanale. Avec l’apparition de plateforme comme A little Market ou Etsy, se lancer dans l’artisanat est devenu aussi simple qu’acheter du pain.

Votre idée n’est pas mauvaise mais, comme pour toutes les idées, il va falloir la transformer en projet viable.

Construire votre projet pour démarrer une activité artisanale

Vous avez décidé de franchir le cap, c’est une bonne chose. Je ne peux que vous encourager dans cette voie. Ce bon vieux John F. Kennedy disait d’ailleurs :

« Il y a un risque et un coût associé à l’action. Mais à long terme, 
l’inaction confortable est beaucoup plus coûteuse et risquée. 
» et il n’a pas tort.

Dans la vie, il faut savoir passer à l’action mais il ne faut cependant pas courir à l’aventure sans avoir au préalable préparé votre sac à dos. La réussite de votre projet créatif dépendra beaucoup de votre préparation.

Un projet ne se prépare pas en un jour donc prenez le temps de réfléchir à tous les aspects de votre futur business. Voici justement les étapes concernant la construction de votre projet créatif.

Quelles sont vos motivations ?

Posez-vous quelques minutes pour réfléchir à la question et répondez aux suivantes.

Pourquoi voulez-vous vous lancer dans l’artisanat ?

Qu’est-ce qui vous plait dans ce métier ?

Est-ce un projet à court, moyen, long terme ?

Comment voyez-vous votre avenir dans cette activité ?

Souhaitez-vous générer un revenu complémentaire ou en vivre complètement ?

Les réponses vous aideront à bien définir vos attentes. Plus vous êtes clair sur vos attentes plus votre projet sera carré et bien ficelé.

La page blanche

Commencez par prendre une feuille blanche et écrivez dessus toutes les idées que vous avez pour votre projet. Ne vous mettez aucune barrière, inscrivez tout ce qui vous passe par la tête. Vous pouvez utiliser une ou plusieurs feuilles.

Je vous conseille, pour cet exercice, de vous isoler. Les idées vous viendront plus facilement si vous travailler dans le calme.

Pour que votre créativité soit à son maximum, vous pouvez vous munir de crayons de couleurs, de feutres, de magazines, de post- its et mettre un peu de musique relaxante.

Laissez-vous une bonne trentaine de minute minimum.

Pour la petite histoire, cette technique m’a permis de trouver les idées à l’origine de la création de mon entreprise textile.

Rassembler ses idées

C’est une étape importante puisqu’elle va vous permettre de poser les premières briques sur le chantier que représente votre projet.

Une fois le travail de la page blanche effectué, vous devez regrouper vos idées en deux ou trois thèmes. Vous pouvez, pour vous faciliter la tâche, noter vos idées sur des post-it. Le travail consiste ensuite à, choisir le thème dans lequel les idées sont le plus réalistes, détaillés, pour créer votre projet autour de celui-ci.

Pour reprendre un exemple, c’est comme ça que j’ai décidé dès le départ de mon projet créatif, de travailler en collaboration avec des artistes pour la création de produits textiles en éditions limitées.

Maintenant que vous avez défini votre projet, vous devez réaliser un plan d’action.

Etude de marché pour démarrer une activité artisanale

Pourquoi la réaliser ?

Cette étape n’est pas la plus marrante dans la construction d’un projet mais malheureusement, elle est nécessaire et fortement recommandé.

Vous allez me dire : Oui mais moi je vais vendre des bougies parfumées donc je ne vois pas en quoi une étude de marché va être pertinente pour préparer mon projet…

J’ai eu la même réaction pour mes deux premiers business et…ils ont pris l’eau.

On croit souvent que notre idée est géniale, que c’est la meilleure idée du monde et que par conséquent nos produits vont faire un carton dés leur lancement. Malheureusement, il faudra que vous preniez votre échelle et que vous redescendiez de votre nuage parce que ça ne se passe pas comme ça.

L’étude de marché vous permet d’avoir des renseignements concernant votre clientele cible, de savoir si vous avez beaucoup de concurrents dans votre secteur, de savoir si il vaut mieux cibler les particuliers ou les pro, quels sont les produits qui intéresse le plus votre cible, etc…

Mieux vous connaitrez votre cible et votre marché, plus vos produits seront adaptés.

Comment la réaliser

Je le dis souvent, internet est un fabuleux outil. Vous pouvez réaliser énormément de chose sans vous déplacer de chez vous et gratuitement. Je vous confirme qu’une étude de marché pour démarrer son activité artisanale fait partie de cette liste de chose. Ranger donc cette carte bleu, elle est très bien et au chaud dans votre sac 😉

Je partage donc quelques outils pour évaluer votre marché et glaner de précieuses informations :

Le premier outil est Amazon mais plus précisément Amazon Handmade: On ne se rend pas compte de la quantité astronomique d’informations contenu sur ce site. La plateforme vous propose plusieurs classements différents. Il y a par exemple, les produits qui se vendent le mieux classés par catégories, les meilleurs vendeurs, les produits qui se vendent le mieux par tranche de prix, les catégories qui regroupent le plus de concurrences,  etc…

Tout cela vous permet de connaitre les tendances, savoir ce qui se vend le mieux, par quel tranche de prix, etc… Une véritable mine d’or !

A ma connaissance, les palces de marché A Little Market et Etsy, ne proposent pas de recherches aussi détaillées.

Amazon Handmade à un autre atout : les commentaires. Utiliser les pour savoir ce que les clients recherchent, ce qu’ils apprécient sur les produits et ce qu’ils déteste. Encore une source d’informations vraiment intéressante.

Un deuxième outil : Facebook. Surveillez les pages de grandes marques qui proposent des produits similaires au votre. Cela vous permet de suivre les tendances mais aussi de repérer les produits qui récoltent le plus de like et les commentaires associés à ces produits.

Démarrer une activité artisanale avec toute ces informations en poche vous permettra d’avoir un avantage non négligeable sur vos concurrents.

Un plan d’action efficace pour démarrer une activité artisanale

Qu’est-ce qu’un plan d’action ?

Le plan d’action est un support sur lequel vous allez fixer et planifier de façon chronologique, les actions à mener pour les semaines, les mois, voire les années à venir. Bien démarrer une activité artisanale c’est bien préparer son plan d’action.

C’est en quelque sorte une « to do list » (Liste de choses à faire).

Ainsi vous ne perdez pas de vue ce qui est à faire et dans quel ordre les actions sont à réaliser. Il vous permettra de garder une ligne directrice pour atteindre vos objectifs plus facilement.

Quand on se lance, on fonce souvent tête baissée. On a, comme on dit souvent : « la tête dans le guidon ». On gère les choses comme elles arrivent. Ce plan d’action vous permettra de ne rien oublier.

Vous pouvez rédiger ce type de plan pour différents domaines de votre activité.

Le marketing, les actions commerciales, la publicité, les promotions, la logistique, etc …

Comment réaliser son plan d’action ?

Les principales questions à se poser sont :

  • Quel est l’objectif ?
  • Qui ? Qui est chargé de le réaliser ? Qui doit y participer ?
  • Quelles sont les actions à mener ?
  • Quand ? Quand est-ce que cela doit être mis en place ?
  • Comment ? Quels sont les moyens à déployer ?
  • Combien ? Combien cela va couter ?
  • Résultat ?

Vous devez garder en tête le but final de votre plan. Quel résultat je souhaite obtenir ?

Je vous invite à lire l’article 7 étapes pour définir sa stratégie réseaux sociaux quand on est artisan/créateur(trice) pour vous faire une idée de l’élaboration d’un plan d’action efficace.

Cet article est le premier d’une série de trois sur comment démarrer une activité artisanale. Lisez la deuxième partie de l’article en cliquant ici.