Une quantité phénoménale de ressources et outils existent mais finalement très peu sont réellement utilisées et connus des créateurs. Si vous avez lu ma page qui suis-je, vous savez que c’est un point que j’évoque et que j’espère changer.

C’est pour cela que je partage avec vous, les outils que je découvre et qui permettent de gagner beaucoup de temps dans la gestion de votre business créatif.

Je ne suis pas forcément à l’aise avec tout ce qui touche à la comptabilité donc j’ai cherché un outil qui me permettrait de gérer et d’éditer de façon automatique mes factures.

Fini le tableur excel ou le fichier word qui ne font pas du tout pro. N’oubliez pas que votre image de marque passe aussi par vos factures.

 

Une facture est ce obligatoire ?

Lorsque vous commencez à vendre vos créations, il est obligatoire d’émettre une facture si vous êtes dans une de ces trois situations :

  • prestation de service ou toute vente de marchandise entre professionnels,
  • vente d’une marchandise d’un professionnel à un particulier, seulement si celui-ci le demande ou en cas de vente à distance (sinon un ticket de caisse suffit),
  • prestation d’un service entre un professionnel et un particulier lorsque le montant dépasse 25 € TTC, ou si le client le demande quel que soit le montant.

Un manquement à cette obligation peut, en cas de contrôle, déboucher sur une amende de 75000€. C’est vraiment dommage, surtout si votre produit coutait à la base 30€…

En effet, on a tendance à croire que celle-ci n’est pas indispensable quand on est indépendant mais ce n’est absolument pas le cas !

 

Un outil simple, clair et complet

Invoicely, est un outil qui a pour but de simplifier toute la partie consacrée à la facturation.

Une fois sur le site, il suffit de commencer en cliquant sur « Start Using Invoicely for Free » ou en cliquant sur l’onglet « SIGN UP FREE » en haut à droite de l’écran.

Invoicely page 1

Vous renseigner votre adresse mail et cliquez par la suite sur « Proceed » pour valider.

Invoicely 2

On vous demandera par la suite les informations de votre entreprise et pour finir vous atterrissez sur la page concernant le choix de l’abonnement. Cliquez sur « SKIP for Now » en haut à droite de l’écran.

Invoicely tarif

Vous pouvez ranger votre carte bleue parce que seul les versions professionnelles sont payantes. La version gratuite vous donne accès à un nombre illimité de clients et un nombre illimité de factures. Ce qui est, à mon sens, amplement suffisant lorsque l’on débute.

La dernière étape consiste à valider le nom de son entreprise ou cliquez sur « I’m an individual » si vous êtes indépendant et choisir un « Vanity URL ».

Le vanity URL est une url courtes et personnalisées.

Invoicely etape finale

On peut commencer à utiliser l’outil en cliquant sur « Start using Invoicely »

Une fois sur votre espace privée, il faudra quand même effectuer quelques configurations pour une utilisation optimale. Le montant de la taxe (TVA) et le choix de la monnaie sont deux exemples de modification indispensable à effectuer avant de générer vos premières factures.

 

Un outil puisant et gratuit

Je l’ai évoqué plus haut, il existe un système d’abonnement payant pour invoicely mais encore une fois la version gratuite est largement suffisante et aucune fonctionnalité ne manque à l’appel.

Vous pourrez via Invoicely pour :

  • Emmètre des factures
  • Effectuer un suivie des paiements
  • Faire des reportings journaliers, hebdomadaires, mensuels, etc..
  • Gérer votre fichier clients

 

Le seul reproche que je peux faire à cet outil est son interface en anglais. J’espère qu’une prochaine mise à jour permettra de bénéficier d’une traduction complète en français. Il reste néanmoins très simple à utiliser.

 

Et vous, quelles sont vos solutions de facturations ?